Le 6 juillet dernier, nous avons publié un billet sur l’avenir de la micro-maison au Québec.  Vous pouvez relire l’article ici : « L’avenir de la micro-maison au Québec  » Nous mentionnions que le mouvement de la micro-maison devait passer par un engagement citoyen.  Que ce n’était pas les grosses corporations privées ou bien les associations de constructeurs qui mettraient le mouvement à l’avant-plan des tendances de constructions.

Mais aujourd’hui, les partisans des habitations de taille modestes reçoivent un coup de pouce inattendu de la part de la ville  … d’Ottawa !  ILe Québec sera à la traîne de l’Ontario en terme de développement et de croissance pour ce qui a trait aux deuxièmes unité d’habitation.  La ville d’Ottawa passe de la parole aux actes en mettant en place un processus de consultation dans le but de modifier sa réglementation afin d’encadrer les deuxième unité d’habitations par lot.

 En quoi cela aide le mouvement de la micro-maison ?

Initiée par le département des Services de l’urbanisme et de la gestion de la croissance, cette consultation vise un changement des règlements afin de permettre l’aménagement de logements secondaires dans des bâtiments accessoires.  Par définition, les bâtiments secondaires à la ville d’Ottawa ne peuvent excéder 55 mètres carrés.  Autre critère, ils ne peuvent pas occuper plus de 50% de la cour arrière où ils sont installés.  En d’autres mots, la ville d’Ottawa permettra la construction de mini-maison sur des terrains où il y a déjà une résidence principale.

Ce faisant, la ville d’Ottawa deviendrait la première ville d’Ontario à permettre ce genre de construction.

Extrait du site web de la ville d'Ottawa

Extrait du site web de la ville d’Ottawa.

À priori, il serait étonnant que la ville d’Ottawa permettre l’installation de micro-maison sur roue.  Qu’à cela ne tienne, le but pour plusieurs des personnes intéressés est de vivre dans une maison de taille modeste à proximité de sa famille.  De plus, en faisant preuve d’imagination et de créativité, l’installation d’une mini-maison mobile pourrait être possible en modifiant certains aspects afin de la rendre conforme.

Pourquoi procéder à ce changement ?

Deux raisons principalles poussent la ville d’Ottawa à modifier sa législation.  Tout d’abord, parce qu’elle y est obligée.  En effet, la Loi de 2011 favorisant des collectivités fortes grâce au logement abordable  force les municipalités de l’Ontario à prendre des mesures en ce sens.  Le gouvernement de l’Ontario reconnaît l’importance de l’accès au logement abordable et c’est à cet effet que les lois qui dictent l’aménagment du territoire ont été modifiées.

L’autre raison pour cette modification est aussi très claire, la demande !  Voici un extrait du document d’étude.

Extrait du site web d ela ville d'Ottawa

Extrait du site web de la ville d’Ottawa.  La ville se plie à une des plus vieilles loi qui existe : La loi de l’offre et la demande.

Tel que mentionné précédemment, ce sont les demandes citoyennes qui exercent suffisament de pression sur les administrations publiques et qui font bouger les choses.

Les avantages et arguments de l’administration

La ville d’Ottawa a identifié 5 avantages au logement additionnel dans des bâtiments accessoires .

  1. La densification du territoire
  2. Le logement abordable
  3. Les personnes agées et le logements familiaux
  4. Diversification de la population et des niveaux de revenus
  5. Accès à la propriété

Ces avantages recoupent à plusieurs égards le but et la mission du mouvement de la micro-maison, d’où le poids de ces changements à venir.

Comment utiliser cette nouvelle réglementation à l’avantage de la communauté « tiny » au Québec. ?

Le leadership de la ville d’Ottawa doit servir d’exemples à nos administrateurs.  Il est important que ces derniers prennent conscience qu’il existe d’autres façon d’aménager le territoire que celles qui sont actuellement exercées.

À cette fin, nous joignons une nouvelle lettre à transmettre à vos administrateurs et politiciens bonifiée du document de travail de la ville d’Ottawa.  Vous pouvez télécharger la lettre et l’envoyer directement.

Lettre-pour-municipalités-document de travail ville de gatineau

Document de travail ville Ottawa annexes residentielles

Présentation pour CCU de Gatineau – mai 2015

Pour ceux et celles qui aimeraient consulter le document de travail de la ville, nous vous invitons à visiter la page suivante : http://ottawa.ca/fr/hotel-de-ville/consultations-publiques/amenagement/etude-de-zonage-pour-les-logements-secondaires

Le document est une excellente source d’information pour quiconque s’intéresse aux mouvement de la micro et de la mini-maison.

N’hésitez pas à partager ce document, plus les documents en pièces jointes circuleront et plus son impact sera fort.

Prochaines activités et billets

L’équipe de Lumbec continue ses efforts de développement de la micro-maison.  À cet effet, nous serons présents à l’événement Écosphère qui se tiendra à Brome les 26 et 27 septembre prochain avec la micro-maison en démonstration.

Nous aurons l’occasion d’échanger avec le public lors d’une conférence qui se donnera le dimanche 27 septembre à 14h00. Pour plus d’information sur l’événement, visitez http://projetecosphere.org/events/459/du-reve-a-la-realite-guide-pratique-pour-l%E2%80%99auto-construction-de-votre-micro-maison-martin-bisson/?lang=fr 

Pour plus d’information sur le programme de la fin de semaine, visitez http://projetecosphere.org/brome-2015/ 

Notre prochain billet sera publié dans une semaine avec un annonce qui réjouira plusieurs fans de la micro-maison.  Plus de détails à venir.