Samedi soir, le sommeil fut difficile à trouver.  Dans mon cas, c’est assez rare.  Je savais que dimanche matin, les plans de notre prototype allaient sortir sur la page facebook de Tiny House Québec.  C’était la première fois que ceux-ci se retrouvaient à l’extérieur du réseau de Lumbec.  Nous étions donc fébriles et inquiets à la fois.  Parfois, à force de travailler sur un projet, on ne voit que l’arbre et il nous manque le recul pour voir la forêt !

Photo tiny house quebec

En général, la réponse fut excellente et positive.  Les commentaires critiques étaient constructifs et nous permettra d’apporter les modifications requises en temps opportun à notre modèle.

L’esprit de collaboration présente au sein de la communauté virtuelle « tiny » est très dynamique et intéressant. Un gros merci à Tiny House Québec pour cette belle vitrine.

Les items à valider suites aux commentaires :

  • La forme du toît et son aérodynamisme
  • L’échelle pour donner accès au loft
  • Le look extérieur
  • Les services électriques et mécaniques et leur positionnement.
  • Le plus important : le prix !

Sur ce point, sachez que nous sommes à finaliser la réception des soumissions de la part de nos fournisseurs.  Ceux-ci nous fournirons l’estimation basée sur le prix des matériaux.  Pour la main-d’oeuvre, ce sera à moi d’y mettre un montant.  Il s’agit toujours d’un exercice périlleux, surtout lorsqu’il s’agit d’un premier modèle.

Nos prochains billets à venir :

  • Le design d’une tiny house pour le Québec, par où commencer ?
  • La remorque, sur mesure ou l’inventaire d’un distributeur.  Attention aux fausses économies.

Au plaisir d’échanger avec vous !

Martin Bisson